Les allergies alimentaires

Les allergies alimentaires

Depuis une vingtaine d'années, les allergies alimentaires sont en augmentation. Elles touchent 6 à 8% des nourrissons. Les allergènes les plus fréquents sont : les oeufs, le lait de vache, l'arachide, le poisson et les fruits à coque.

Description

En principe, n'importe quel aliment peut déclencher une allergie. Ces allergies alimentaires provoquent des réactions cutanées mais peuvent aussi atteindre les muqueuses des voies respiratoires et digestives. Elles peuvent n'apparaître que plusieurs heures, voir plusieurs jours après l'exposition.
L'allergie aux protéines de lait de vache tient une place prépondérante notamment chez l'enfant de moins d'un an. La meilleure préventiion est l'allaitement pendant la première année de vie de Bébé.

Symptômes

Certaines allergies peuvent se manifester de manière immédiate et aigue dès l'introduction des premiers biberons au lait de vache. Bébé va alors avoir différentes réactions cutanées, respiratoires et digestives:

  • Urticaire
  • Vomissements
  • Oedème
  • Diarrhée
  • Malaises 


 Bébé peut aussi avoir des manifestations retardées avec des symptômes plus diffus:

  • Colliques
  • Eczéma
  • Constipation
  • Troubles du sommeil

Important !

Au moindre soupçon, pensez à tout noter : nature de l'aliment, réactions de bébé, date et heure du repas et du malaise

Traiter une allergie alimentaire

Les bons réflexes à adopter...

Traitement

Le diagnostic repose sur un interrogatoire autour des habitudes alimentaires de Bébé, de ses antécédents allergiques personnels et familiaux.

Après réalisation de tests par le médecin (patch test pour l'allergie au lait) permettant d'identifier les aliments en cause, ces derniers sont supprimés de l'alimentation. Aussi, plus vos informations seront précises, plus vous aiderez le docteur dans sa tâche. En cas de doute, conservez les étiquettes des aliments récemment donnés à Bébé.
Dans certains cas, l'éviction d'aliments croisés ou associés devra également être envisagée: lait de vache, chèvre, brebis ou arachide et fruits à coque.

Pour les nourrissons qui développent des allergies au lait de vache dès l'introduction des premiers biberons, ne vous inquiétez pas : Il existe en pharmacie des hydrolisats qui remplacent très bien les autres laits. Il s'agit de laits artificiels dont les protéines ont été segmentées pour les rendre hypo-allergéniques.
Pensez également aux nombreuses sortes de saucisses, préparations et pâtes qui contiennent des protéines de lait.

Plus l'allergie est détectée tôt, plus il sera facile de la traiter !

Dans la majorité des cas, l'allergie au lait et à l'oeuf disparaît. L'allergie à l'arachide persiste le plus souvent.

Maladies associées

Attention, il ne fait pas confondre allergies alimentaire et intolérances alimentaires. Dans ce dernier cas, l'enfant peut présenter :

  • Des réactions toxiques liées à la présence d'un contaminant dans l'alimentation.
  • Des réactions pseudo-allergiques. Certains aliments reproduisent les même symptômes qu'en cas d'allergie.
  • Une intolérance au lactose liée à la mal ingestion du sucre du lait (lactose) par l'intestin.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site