Conseils

CONSEILS

Ici sont repris divers points forts ou problématiques que peuvent traverser les enfants.
Les sujets peuvent aider les parents dans la compréhension de leur enfant.

Les thèmes :
- Les pleurs du matin
- Les tensions des retrouvailles du soir
- L'acquisition de la propreté
- Le sommeil de bébé
- Colère
- La provoc’

• Les pleurs du matin
Lorsque vous choisissez de faire garder votre enfant, c'est un changement de vie pour la famille qui s'opère.
Votre enfant va devoir s'habituer à beaucoup de nouvelles choses : d'où l'importance de la période d'adaptation.
Mais selon son âge, son caractère, son environnement de vie, cette période de transition, où au final il se sentira tranquille et rassuré dans son nouveau milieu de vie, prendra plus ou moins 1 mois.
Pour faciliter cette période de transition, chaque matin, il faut suivre un petit rituel.
- Quand vous toquer à ma porte, je vous ouvre et vous dit bonjour, en précisant aussi le prénom de votre enfant, pour qu'il sache que je l'attendais.
- Puis vous lui expliquez en quelques mots simples que vous allez à votre travail et que vous reviendrez le rechercher après. Pour montrer que vous êtes rassuré, préciser lui qu'il va passer une bonne journée et qu'il va bien s'amuser ; à son tour il sera rassurer.
- C'est à ce moment que je prends le relais, vous pouvez alors partir travailler sans crainte : votre enfant le sentira, sèchera ses larmes et se tournera alors vers une nouvelle activité.

Voici deux documents qui en parlent très bien, pris sur le net :
- un article venant de www.mamanpourlavie.com :
- Un autre texte venant de Sonia Leclerc Éducatrice sur le site www.educatout.com

• Les tensions des retrouvailles du soir
Il n'est pas rare que lorsque vous finissez votre journée de travaille et que vous venez rechercher votre enfant sur son lieu de garde, soit il vous évite totalement, soit il se met à faire tout ce qui est interdit !
Mais rassurez-vous, il n'a pas été comme cela toute la journée, il lui faut seulement du temps pour se "retrouver" avec vous. C'est un peu le même phénomène que les pleurs du matin : changement de rythme, séparation d'un environnement vers un autre

Comme pour le matin, un rituel permet à votre enfant de prévoir ce qu'il va se passer en douceur.
Donc environ 1/4 d'heure avant votre retour prévu de fin de journée, je prépare votre enfant à son changement de rythme. On fini le jeu ou l'activité qu'il faisait, on range ensemble, un dernier passage au change, au pot ou au toilette, les enfants sont préparés à l’avance puis ils vous attendent. C'est alors à ce moment qu'il est important, pour votre petit, de respecter l'heure de votre retour, car sinon l'attente est longue pour lui, et angoissante !

Voici un document qui en parle bien :
www.enfant.com, intitulé : « Pourquoi il boude quand je le récupère le soir ? »

• Colère (Info bébé)
A bientôt 2ans, votre bambin a soif d'autonomie et prend goût à la revendication.
Logique , c'est pile la période ou il est sûr qu'il est une personne à part entière avec des droits et des désirs bien à lui, les affirmes haut et fort.
Seul problème, ses désirs ne sont pas des ordres exécutés dans la seconde.
Comme la patience n'est pas encore son fort, toute frustration, est toujours mal vécu.
Conséquence: un conflit intérieur insupportable pour ce tout petit qui ne maîtrise pas encore ses émotions.
Même s'il est bon et normal qu'il s'oppose pour se construire (tout le monde à le droit d'être en colère), cette déclaration d'indépendance doit être cadrée.

Bien réagir en 10 points

1. Assurez vous qu'il ne coure aucun danger.

Gardez votre calme, ignorez son "cinéma". Laissez la crise passer d'elle même.

2. Quand un enfant est hors de lui rien n'y fait.
Sur le moment inutile d'essayer de communiquer ou de crier plus fort. Il est incapable de maîtriser ses émotions, ne vous entendrait pas où serait terrifié.

3. Isolez le mais en l'autorisant à crier seul dans sa chambre ou à l'écart afin de décharger son énergie.
Il aura le droit de revenir vers vous quand sa colère sera partie.

4. Ne cédez pas.
Si ses crises "payent" et qu'il en tire des bénéfices, c'est un cercle vicieux qui se reproduira inévitablement.

5. Soyez toujours à l'unisson avec le papa.
Sinon votre fin stratège en culotte courte s'engouffrera dans cette brèche et comprendra vite qu'il peut vous manipuler l'un contre l'autre pour obtenir gain de cause.

6. En public, il est impossible d'échapper aux regards et remarques extérieurs.
Essayez d'en faire abstraction et emmenez le à l'écart.

7. Pas question d'entrer dans des discussions sans fin.
Vous n'avez pas à vous justifier de vos agissements et devez pouvoir mettre un terme à la discussion en imposant votre volonté.

8. Punition ou pas?
La sanction sera toujours en proportion de la bêtise commise.
(L'enfant est hors de lui parce que vous refusez de lui acheter tout de suite le garage de ses rêves? Privez le de petites surprises pendant quelque temps.

9. La crise passée.
Laissez lui la possibilité de réparer sa bêtise. (Il a eu des gestes violents qui ont fait du mal ou il a cassé quelque chose? Aider le à ramasser les pièces du puzzle de son grand frère; à "recoller les morceaux" dans tous les sens du terme.)

10. Ne restez jamais sur un conflit.
Pour aider votre loustic à se construire et passer à autre chose, la réconciliation doit toujours clore une dispute.
Après quelques mots d'explication, un enfant en bas âge aura absolument besoin d'entendre que sa colère n'a rien endommagé à l'amour que vous lui portez.

Au fur et à mesure, c'est votre attitude qui aura valeur d'exemple.
Alors si, devant lui, vous savez gérer vos émotions sans vous troubler, aucun doute qu'il sera à la très bonne école pour grandir en toute sérénité.

• La provoc’ (Info bébé)

Tout commence vers 18mois (voir avant).
Alors qu'il se trouve dans ses langes, Bébé découvre, que ses cris déclenchent chez vous une réaction. Tantôt vous vous précipitez pour le nourrir, tantôt pour changer sa couche ou le bercer tendrement dans vos bras. Certes, il ne s'agit pas là de provocation au sens strict du terme, mais voilà déjà une première étape.

C'est vers l'âge de 18mois - 2ans qu'il commencera réellement à vous mettre au défi.

Une fois qu'il aura entamé sa fameuse phase d'opposition, au cours de laquelle il répond "non" à tout et qui lui permet de construire sa personnalité, bien distincte de la vôtre.

Bientôt, il sera suffisamment mature pour être capable de se mettre à la place d'autrui et anticiper vos états d'esprit.
Une découverte dont il va user et abuser.

C'est vous qui tenez les rênes.
Pour commencer, efforcez vous de garder votre calme. Montrez vous gentille mais ferme.
Signifiez lui votre décision en vous expliquant, mais sans vous justifier que c'est vous, ses parents, qui tenez les rênes et prenez les décisions. Quand vous dites non c'est non. Maintenez le cap, soyez sûre que votre loulou en profitera pour s'introduire dans la brèche et vous provoquer encore et encore, jusqu'à devenir un petit tyran.

Est ce que tu m'aimes?
Lorsqu'il se met à vous provoquer, votre bambin peut aussi vous poser une autre question. C'est le cas, par exemple, lorsqu'il commet une "bêtise’’, tout à fait délibérément, pendant que vous êtes entrain de discuter au téléphone, ou que vous changez votre petit dernier.
Par son comportement, il vous pose la question: "est ce que je compte encore pour toi?".
Cela peut paraître paradoxal mais pour savoir si vous l'aimez toujours, il va justement jouer les démons.

Décryptez le message caché.
Vous l'aurez compris.
Sans qu'il en ait conscience, les provocations d'un enfant constituent un moyen pour lui de vous adresser des messages.
A vous d'en décoder le sens.

Si vous sentez qu'il cherche à prendre le pouvoir, montrez vous ferme et catégorique.
Et s'il s'obstine à vous tenir tête en dépit de vos avertissements, surtout, ne cédez pas.
Il doit absolument comprendre que c'est toujours vous, qui avez le contrôle des opérations.

Si vous sentez, en revanche, que son comportement est sa manière à lui de vous réclamer davantage d'attention, ne le repoussez pas.
Rassurez le sur l'amour que vous lui portez et consacrez lui un petit moment rien qu'à lui.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×