L' enfant

L'enfant au coeur de son apprentissage

Maria Montessori a même remarqué que chaque bébé traverse, à son rythme, des "périodes sensibles" pendant lesquelles il voue toute son énergie à acquérir une compétence particulière, parce que "le terrain est prêt".

Prêt pour parler, marcher à quatre pattes, tenir son biberon...

Alors que, du médecin à notre entourage, on quantifie et l'on compare toujours les compétences de nos bout'choux, ici pas de notions d'avance ou de retard, c'est l'enfant qui donne le tempo et l'adulte qui le suit et s'adapte.

Un bébé doit pouvoir vivre son apprentissage au bon moment, sans être forcé à réaliser quelque chose que sa volonté n'aurait pas encore mûri, mais aussi avoir à sa portée de quoi étancher sa soif de sensations et de découvertes.

En lui offrant à ce moment donné un environnement adapté à ses besoins, un cadre et des repères rassurants, un accompagnement discret pour le laisser avancer à son rythme en toute liberté, l'enfant devient "acteur de son propre développement".

Dès la naissance, il est donc important de laisser à Bébé quelques moments où, libre de ses mouvements, il pourra expérimenter sa concentration sur ce qu'il y a autour de lui: son reflet dans le miroir, ses mains ou son mobile pour s'imprégner des contrastes, des formes....

Après quelques semaines, c'est "à pleines mains" qu'il apprendra dans l'action, confiant et concentré.
Il choisira son activité, multipliera les expériences concrètes en répétant le même geste inlassablement, mais avec plaisir, jusqu'à ce qu'il le maîtrise.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×